Piscine, Spa, Eaux...

Générateur d'ozone

Traitement des bactéries, virus, ...

Traitement des eaux du réseau public, de pluie, de puits, de forages, etc...


Traitement : UVC + OZONE

L’action combinée de la lampe UV-C et de l’ozone élimine 99.99 % des virus, parasites, bactéries pathogènes, moisissures, algues, champignons, etc.


Traitement de l’eau par ozonisation dans la chambre de contact.


L’intérieur poli lustré permet une réflexion optimale des UV-C, donnant ainsi un plus grand pouvoir germicide aux lampes.


Les lampes UV-C oxydent et décomposent les sous-produits du chlore comme les chloramines et autres polluants organiques.


A destination : 

   - Piscine construite

   - Construction de piscine

   - Piscine naturelle

🦾 Fabriqué en inox

👍 Traitement naturel

🌲 Écologique : durable et recyclable

Les traitements :


Stérilisation Uv-C

Traitement de l'eau par rayonnement ultra-violet.


Destruction des bactéries, virus, germes...


La lampe UV-C a une longueur d'onde de rayonnement ultraviolet de 254 nanomètres (nm), cette longueur d'onde est germicide ce qui est extrêmement efficace pour tuer les micro-organismes tels que les virus, les bactéries, les germes...


La purification de l'eau aux ultraviolets présente des avantages par rapport au chlore ou tout autre produit chimique, car il n'y a  aucun produit résiduel dans l'eau.


Les ultraviolets se distinguent par leurs performances environnementales et des résultats probants sur les bactéries, les virus, les algues. 


Les ultraviolets n'ont pas d'impact sur l'eau.


Ils sont utilisés pour le traitement complémentaire de l’eau du réseau de la ville ou de la récupération d’eau de pluie, de puits, de canal etc… 


Les plus gros modèles peuvent aussi servir dans le traitement complémentaire des piscines, pouvant détruire l’ozone de traitement avant retour dans la piscine mais peuvent aussi servir à aider à supprimer le problème des chloramines qui se forment lorsque le chlore libre réagit avec des substances organiques telles que les graisses corporelles, la sueur et l’urine.

LES AVANTAGES des stérilisateurs UV-C :


Avec cette méthode de traitement, l’eau de nos maisons, hôtels, restaurants, fermes, piscicultures, piscines, spas, étangs, eaux de pluie récupérées, bénéficie non seulement de la meilleure désinfection possible sans recourir aux produits chimiques, mais aussi de la meilleure prévention possible contre les virus, bactéries ou autres agents pathogènes.

  • Destruction des virus, parasites, bactéries pathogènes, moisissures, algues et champignons, etc.
  • Les lampes UV-C oxydent et décomposent les sous-produits du chlore comme les chloramines et autres polluants organiques.
  • Économique : le coût tient uniquement à l’électricité consommée par la lampe et le ballast, pour des centaines de m3 d’eau purifiée.
  • La lampe doit être remplacée toutes les 10 000 heures, soit après 1 an à 5 ans, selon l’utilisation.
  • Pas de modification physico-chimique de l’eau.
  • Sécurité, car aucun produit chimique dangereux et toxique n’est mis en œuvre.
  • Action virucide parmi les plus efficaces.
  • Aucun risque de surdosage.
  • Simplicité d’installation et maintenance minimale.
  • Toutes les unités sont pré-testées en usine et livrées avec des instructions simples pour leur installation.

Traitement à l'ozone

 Traitement de l’eau par ozonisation dans une cuve de contact.


Destruction des bactéries, virus, germes…


L’ozone tue par oxydation via une rupture de la membrane cellulaire en quelques secondes de contact.


C’est le désinfectant le plus puissant au monde.


L’ozone est 100 fois plus rapide que le chlore pour tuer les virus et bactéries.


L’ozone n’a pas d’impact sur l’eau.

Production et injection de l'ozone :

Le générateur d'ozone produit l'ozone grâce aux lampes UV-C 184nm.

La pompe produit une aspiration grâce à la venturi, l'air est aspiré à travers les tubes quarts contenant les lampes uvc.

En passant devant les lampes ultra-violet, l'air se transforme en ozone qui est récupéré à la sortie du tube et injecté par la venturi à la sortie du générateur d'ozone.


L'ozone doit être injecté à l'entrée de la filtration ( changer le média filtrant par du verre est conseillé) , le bac de la filtration sert ainsi comme chambre de contact avec les bactéries et virus. De plus en injectant l'ozone dans le filtre cela permet de prolonger la distance que l'ozone doit parcourir avant la sortie de l'eau dans la piscine. 

Il est normalement interdit d'avoir de l'ozone en permanence dans la piscine, en présence de baigneur. Il est donc conseillé d'installer un stérilisateur Uv-C avant le refoulement vers la piscine pour détruire l'ozone.


C'est pourquoi nous avons conçu les systèmes Ultra-Bio-Ozone qui combinent les Uv-C et l'ozone dans une chambre de contact et avec destruction de l'ozone avant la sortie. 

Exemple de montage :

Avec ce montage, l’ozone est injecté en amont du filtre à sable et dispose ainsi d’un temps d’action suffisamment long avant le passage dans la chambre du générateur d’ozone UV-C. Là, l’effet des lampes UV-C le neutralisera. L’eau renvoyée dans la piscine ou le spa sera parfaitement désinfectée.

Traitement des parois.


Le 2ème point le plus important dans le traitement d'une piscine est la protection des parois contre la prolifération des algues.


Un générateur d'ozone n'est pas fait pour le traitement des parois, car il est interdit d'injecter l'ozone en permanence, en présence de client.


Cela peut évidemment réduire la quantité d'algues grâce à la désinfection de l'eau, mais un produit rémanent sera toujours nécessaire, sauf dans le cas d'une piscine naturelle ou les algues sont admises.


Pour éviter cette apparition d'algues et éviter l'utilisation d'un rémanent chimique comme le Chlore ou le Brome, nous conseillons l'utilisation de l'APF, un combiné floculant et anti-algues utilisées dans le traitement de l'eau potable.


L'APF est utilisé pour protéger les parois grâce à son action anti-algues.


APF n'est pas agressif contrairement au chlore ou autres produits rémanents, vous n'aurez donc pas les yeux qui grattent.


Combiné avec une filtration contenant du média filtrant AFM, APF permettra une filtration à 0,10 microns ce qui améliorera votre qualité d'eau et neutralisera les nutriments présents dans l'eau utile au développement des algues. Les algues n'auront plus rien à manger et ne pourrons plus se développer.

Autres caractéristiques* :


  • Lampe Uv-c / ozone 184nm
  • Ballast 
  • Coffret séparé pour les modèles à partir de 6 lampes
  • Bouton On / Off
  • Ventilateur de refroidissement des ballast.
  • Contrôle d'heure de fonctionnement des lampes.
  • Assemblé sur en inox 304. 

*Caractéristiques variable en fonction du modèle.

Installation facile et rapide : 


  1. Une entrée d'eau et une sortie d'eau.
  2. Une alimentation électrique

Questions avancées :

Comment choisir son générateur d'ozone

Deux facteurs essentiels déterminent l’efficacité d’une stérilisation par rayonnement UV-C : la dose et la durée de l’irradiation nécessaires à la destruction des micro-organismes vivants.


Le choix du stérilisateur sera fonction du débit d’eau à traiter, de la puissance de la pompe, ainsi que de l’utilisation finale de l’eau traitée.


Exemple 1 : 30 mJ/cm2 (dose UV-C). Capacité adéquate contre les algues et les bactéries d’une piscine ou d’un spa.


Exemple 2 : 90 mJ/cm2 (dose UV-C). Capacité adéquate contre les protozoaires, giardias, cryptosporidium, algues et bactéries si l’eau est très souillée ou destinée à la consommation humaine.


Attention : pour bien choisir son ozoniseur UV-C, il convient de se reporter au tableau ci-dessus où figurent les débits respectifs de chacun des modèles.

Si vous optez pour une dose d’irradiation de 90 mJ/cm2, vous bénéficierez d’une désinfection environ 3,5 fois plus puissante que la norme française fixée pour l’eau potable à 25 mJ/cm2, ou 2,2 fois plus forte que la norme suisse de 40 mJ/cm2.


Ainsi le degré de contamination initiale et la destination finale de l’eau à traiter détermineront votre choix.


Un appareil sous-dimensionné et donc inapte à traiter le volume d’eau requis est le plus souvent à l’origine de la déception des plus virulents contempteurs du procédé UV-C, prompts à décréter son inefficacité… Ce défaut affecte fréquemment les spas “premier prix” équipés d’ozonateurs sous-dimensionnés.


Nos ozonateurs mettent en œuvre 2 méthodes aussi efficaces l’une que l’autre pour transformer l’oxygène en ozone : “l’effet Corona” ou “la lampe UV”.


Il faut savoir, que les éléments utilisés sont dans les deux cas sujets à l’usure.

Effet Corona : il nécessite un air sec et la durée de vie des électrodes dépend de la qualité des composants.

Lampe UV-C : entre 8,000 et 12,000 heures selon l’usage.

Nos modèles :